Bitcoin, Ethereum et les altcoins, l'escroquerie ?



Tout le monde a entendu parler des cryptomonnaies comme le bitcoin, l'ethereum et autres, beaucoup ont spéculé, certains se sont enrichis à ses débuts, d'autres ont tout perdus.

La genèse du bitcoin


L'idée de départ du bitcoin, la première des cryptomonnaies, était louable :
  • permettre de gérer des fonds monétaire de manière décentralisés ;
  • des frais de transactions faibles ;
  • la rapidité des transferts.

  • Sauf qu'avec l'évolution du nombre de spéculateurs et de très mauvaises applications tout a été revu à la hausse, les frais sont exorbitants, les transferts sont lents, et au vu des applications minables et peu ergonomiques qui pullulent sur le Play Store on pourrait dégager que deux applications viables, coinbase et binance, on est très loin d'une décentralisation (même si dans les faits, techniquement, cette décentralisation existe).

    Les plateformes de trading s’emparent du marché


    A défaut d'avoir des applications décentralisées viables pour les transferts d'argents entre particuliers les plateformes de trading s'emparent du marché. Pourquoi ? Pour être populaire une cryptomonnaie doit être utilisé par un plus grand nombre et il me semble normal de dire qu'il devrait y avoir plus de particuliers que d'investisseurs. Mais si on rate le coche chez les particuliers on peut toujours s'occuper de celui des investisseurs où il sera toujours aisé de trouver des personnes cupides, pensant pouvoir gagner de l'argent rapidement et sans effort.

    Les applis décentralisées


    Les applis décentralisées, à l'instar des plateformes de trading, permettent réellement d'avoir son argent (sur une plateforme de trading c'est elle qui possède votre argent comme une banque en somme, sauf que si elle coule il n'y a aucune loi pour protéger vos fonds à hauteur de 100.000€ comme en Europe). Bref les plateformes de trading comme Atomic Wallet vous permettent de gérer votre argent, vous pourrez faire des transferts entre comptes et modifier les frais de transaction pour les limiter. Mais le gros mais est que le dépôt d'argent est de 5% ce qui est excessif, si une transaction se met en échec comme cela peut arriver avec l'ethereum et ses tokens ERC-20 les frais seront quand même débités sur votre compte, de plus ils varient continuellement, ce qui augmente considérablement la probabilité d'un échec si le cours de l'ethereum est haussier.

    Les gagnants, les plateformes de trading et les mineurs


    Au final les grands gagnants sont les plateformes de trading qui vous feront croire que vous pouvez gagner des millions c'était peut-être vrai à l'époque c'est de moins en moins le cas maintenant (même si il est difficile avec la hausse actuelle d'être perdant dans le trading ou vraiment il faut être très nul) vous prenant continuellement des commissions assez élevées chez certaines plateformes, beaucoup moins sur d'autres (ceci afin de payer les mineurs ou juste s'en mettre plein les poches) car pour une plateforme de trading si vous acheter des bitcoins avec de l'ethereum par exemple, la plateforme dispose des fonds et donc le transfert ne lui coûte rien ou presque. Bref même avec un taux faible ils se gavent.

    Les cryptos dans la vie quotidienne


    Faisons rapidement une étude historique, il y a pas si longtemps (à l'échelle humaine), en Russie la noblesse russe parlait le français mais le peuple le russe. Au final c'est le russe qui est devenu la langue commune à l'ensemble du pays.
    Si on suit ce raisonnement il est facile de remarquer que les cryptos n'ont aucun intérêt, les frais sont exorbitants pour des achats quotidiens. Qui payerait entre 0.50€ et 3€ de frais de transaction (suivant la plateforme et celle du destinataire) pour acheter une baguette de pain à 0.85€, qui payerait ses achats ponctuels de 10€ dans un magasin de quartier avec les mêmes frais ?
    Mais sinon qui accepte ce mode de paiement ? Les sites de torrent pirates ils acceptent et votre boulanger ?

    Les plateformes de trading lancent soit leur visa, soit leur mastercard


    Dernière chose à la mode, lancer soit une visa soit une mastercard afin de rendre un peu plus liquide et plus facilement dépensable vos cryptos, le hic c'est que c'est vous qui payerez des frais, mais aussi le commerçant (les plateformes continuent de vous enfumer et les mineurs pollueurs (cf: la conso électrique générée par le minage) eux se gavent).

    Aucun avenir alors ?


    Après avoir démonté les cryptos, elles ont un avenir, comme tracer des produits ou aliments pour savoir où ils sont fait et connaitre la chaine d'approvisionnement, de distribution etc... mais tant qu'il y aura autant de liquidités dans cet écosystème ces projets resteront embryonnaires.
    Pour finir après avoir tester les cryptos les plus courantes la seule qui se démarque c'est le Stellar Lumens (XLM), des frais de transaction inférieur au centime de centime (0.000000089€ au jour d'aujourd'hui) et une rapidité d’exécution des transactions. Mais si le Stellar Lumens (XLM) devient aussi populaire que le Bitcoin ou l'Ethereum qu'adviendra-t-il de ces frais ? Ne vont-ils pas monter en flèche ?

    En conclusion


    Si vous avez quelques milliers d'euros à investir profitez (miser 100€ n'a aucun sens...), mais hormis la spéculation basée dans le fond sur une chaîne de ponzi (sans nouveaux acquéreurs les cryptos s'effondreraient) elles ne servent pas à grand chose. Je défie quelqu'un de me prouver le contraire !

Publié le 22 novembre 2020

Quel est le deuxième élément de 49ys7 ?